logo

Grève totale des cliniques en juin

l'opposition aux choix tarifaires du gouvernement s'intensifie. La Grève totale des cliniques en juin concerne 1030 établissements où exercent plus de 200 000 professionnels de santé, dont 40 000 médecins libéraux.
Grève totale des cliniques en juin

La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP), en accord avec les syndicats des médecins libéraux, annonce une grève totale des cliniques à partir du 3 juin, excluant les activités vitales telles que la dialyse. Cette décision fait suite aux choix tarifaires du gouvernement pour 2024, jugés défavorables au secteur privé de la santé.

La fédération dénonce une augmentation de financement de seulement 0,3% pour les hôpitaux privés, contrairement à une augmentation de 4,3% pour les hôpitaux publics, mettant ainsi en péril les établissements privés et l’accès aux soins pour les patients.

Des recours en justice sont également envisagés pour contester cette décision. D’autres organisations médicales, telles que Avenir Spé Le Bloc et la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), soutiennent ce mouvement de grève.

Le ministre délégué à la Santé, Frédéric Valletoux, exprime sa volonté de poursuivre le dialogue malgré le désaccord, soulignant l’importance des négociations conventionnelles pour les professionnels et les patients. (A lire aussi) 

La CFE-CGC SMS

  • Exprime sa solidarité avec la FHP dans leur lutte contre les choix tarifaires du gouvernement, ces décisions ont des répercussions importantes sur le secteur de la santé.
  • Soutient une juste rémunération pour les professionnels de la santé, cet arbitrage tarifaire peut avoir une incidence sur la qualité des soins et l’accès aux services médicaux.
  • Appelle à une reprise des négociations et à un dialogue constructif entre le gouvernement et les acteurs du secteur de la santé afin de trouver des solutions équitables et durables pour toutes les parties concernées.

D’autres actualités qui pourraient vous plaire

  • Publication
23.06.2024
Mise en place et composition du CSE en entreprise
Découvrir
  • Publication
16.06.2024
Dispositions sur les congés payés et les absences maladie La loi n°2024-364 du 22 avril 2024, entrée en vigueur le 24 avril 2024, met en conformité le droit français avec le droit de l’Union européenne en matière de congés payés et d'absences pour maladie. Suite aux arrêts de la Cour de cassation du 13 septembre 2023, cette loi clarifie les droits des salariés en arrêt maladie à acquérir des congés payés. La Direction générale du travail (DGT) fournit des précisions sur l’application de ces nouvelles dispositions.
Découvrir Télécharger